Lectrice Charleston 2020·Mes chroniques de Lectrice

« On n’empêche pas une étoile de briller » de Tonie Behar

Le résumé :

« Paris, 2021

Une femme mystérieuse et charismatique, coiffée d’un large chapeau, son regard clair caché par de grandes lunettes de soleil, sonne chez Max Dahan au 19 bis, boulevard Montmartre.

Cette inconnue, c’est Sacha Volcan, que Max a passionnément aimée. Ils se sont connus dans les années 1960, au temps du Golf Drouot et du rock’n’roll. Elle était dactylo, lui garçon de courses, et tous deux rêvaient d’Amérique et de musique. Complices, amants ou ennemis, leur histoire a traversé le temps et les continents. Chacun a fait des choix pour rester fidèle à lui-même. Alors pourquoi Sacha est-elle revenue en ce beau matin de juillet ?

Des grands boulevards parisiens à Hollywood Boulevard, des pavés de Mai 68 aux plages de Malibu, des hippies de San Francisco aux branchés des Bains-Douches, l’histoire émouvante et mouvementée d’un couple qui a fait le pari d’écrire ses propres règles du jeu… mais jusqu’où ? »

Ma chronique :

Elle est de retour. Après plus de treize ans sans avoir de nouvelles d’elle, la voilà qui réapparaît subitement. Comme toujours. Elle, c’est Alexandra Volkowski, dite Sacha Volcan.

Lui, c’est Max Dahan. Ancien marchand d’art, Max coule des jours heureux au 19 bis boulevard Montmartre, près de sa fille et de son petit-fils. Pourquoi Sacha revient-elle le voir après tant d’années d’absence? Pour le savoir, il va falloir remonter le fil du temps.

C’est avec beaucoup d’impatience que je me suis plongée dans ce nouveau tome de la saga des Grands Boulevards. Après Mira et Amanda, c’est donc au tour de Max de nous conter  son histoire. Et son histoire se résume en deux mots: Sacha Volcan. De leur rencontre en 1966 à leurs retrouvailles, tout était démesure, folie et insouciance. Qui alors aurait pu imaginer que cette jeune fille au look androgyne serait un jour une star? Max, sans aucun doute.

Car dès leur première rencontre, ce fut une évidence. Sacha possède des talents hors norme de batteuse mais a aussi un charisme indéniable. Passionnée et fougueuse, elle peut heureusement compter sur le plus terre à terre Max. Le feu et l’eau, la passion et la raison vont alors s’allier pour toujours…ou presque.

Pendant plus de cinquante ans, nous allons observer ce couple atypique. De l’amitié, de l’amour, des disputes, des séparations, des retrouvailles. Le tout sur fond de mouvement hippie, de mai 69, de fêtes démesurées, de Paris des années 70. Et j’ai adoré vivre avec Sacha et Max ces années d’insouciance, de folies qui nous sont étrangères.

Avec cette question qui revient sans cesse: Sacha arrivera-t-elle à percer? Pour y arriver, la jeune fille sera prête à tous les sacrifices. Et on se rend vite compte de son caractère bien trempé et surtout sa force de caractère seront de sacré atouts. Car plus il y aura d’obstacles, plus sa volonté sera féroce

Je conseille?

Une nouvelle fois, Tonie Behar m’a séduite avec ce nouveau roman. De Paris à San Francisco, c’est tout un pan de l’Histoire qui sert de toile de fond à cette histoire fougueuse entre Max et Sacha. Entre eux, c’est la passion, la vraie, celle qui anime et celle qui détruit. Deux adolescents qui se trouvent, se retrouvent, se reconnaissent, qui vont grandir ensemble. Un roman initiatique aussi où l’on suite deux adolescents un peu paumés qui vont essayer de vivre de leur passion. Et parfois, les rencontres et la chance accélèrent les choses. Car après tout on n’empêche pas une étoile de briller.